2017 : Année de la publicité mobile

Facebook
Facebook
LinkedIn
Google+
Google+
https://www.publicisregicom.fr/2017-annee-de-publicite-mobile/

En 2017, le marché français de la publicité digitale a atteint 4,1 milliards d’euros (+12%), confirmant son statut de premier média investit par les annonceurs – devant la télévision – principalement grâce au search et au display.

Le marché de la publicité numérique poursuit sa croissance. Le 25 janvier, le SRI, PwC et l’UDECAM ont rendu leur verdict au terme de la 19e édition de l’Observatoire de l’e-pub.  Avec 34,4% de parts de marché, la publicité digitale confirme cette année son avance sur les autres médias : TV (27,2 %), presse (17,8 %), affiche (9,7 %), radio (57,7 %), annuaire (5,2 %).

Une bonne année pour le mobile 

Portés par les deux géants Facebook et Google, le social et le search (recherches sur Internet dont les résultats sont accompagnés de liens sponsorisés) représentent à eux seuls 78% du marché. L’ensemble des sites et applications mobiles des médias – presse, télévision, radio – n’ont plus qu’à se partager 22% du marché, soit moins de 800 millions d’euros.

Le search confirme cette année sa bonne dynamique et dépasse les 2 milliards d’euros tandis que le display (bannières publicitaires, vidéos et contenus réalisés pour des marques dits «brand contents») est en augmentation de 20% pour atteindre les 1,4 milliards d’euros.

En 2017, le mobile a rattrapé son retard. Il a représenté près de 1,7 milliards d’euros d’investissements sur l’année, répartis à 58% pour le search et 42% pour le display. Le mobile tire la croissance du display et lui permet de peser plus que le desktop sur ce format. Les réseaux sociaux captent toujours les trois quarts des investissements sur ce canal.

Les secteurs combinés du search et des réseaux sociaux pèsent à eux seuls près de 90% sur ce support. En agrégeant les dépenses en display et en search, le mobile rattrape le desktop (49%).

Les réseaux sociaux captent désormais 46% du display et 76% des investissements publicitaires display sur mobile.

Le programmatique se porte bien

Sans surprise, le programmatique (processus de vente de publicités de manière automatisée) profite de la forte croissance des dépenses sur les réseaux sociaux, qui en représentent 74% des achats. Le « hors-social » progresse quand à lui de 25%.

Parmi les tendances globales de la publicité, l’UDECAM, le SRI et PwC indiquent au terme de cette 19e édition que :

– La mesure, la visibilité et la « brand safety » (pratiques permettant de s’assurer que la marque d’un annonceur n’apparaît pas dans des environnements qui pourraient lui être défavorable) deviennent des pré-requis.

– L’expérience utilisateur est au centre des préoccupations.

Le RGPD devrait avoir un impact positif sur le marché.

– L’impact du règlement ePrivacy est encore incertain.

– Le développement des assistants vocaux (Google Home, HomePod…) va créer des nouveaux usages.

Vous pouvez retrouver l’étude complète ici.

 

Sources :

Comment booster son activité sur Internet pendant les fêtes ?

Publié le 07/12/2018

Les fêtes de fin d’année constituent l’un des événements phares de l’année et les Français [...]

Lire la suite

Etes-vous prêt pour le Black Friday ?

Publié le 06/12/2018

Le Vendredi Noir : Black Friday Plus que quelques jours avant le plus grand rush [...]

Lire la suite

Comment vous différencier de vos concurrents sur Internet ?

Publié le 30/10/2018

Vous avez un site pour votre TPE/PME. C’est une bonne chose, mais cela ne vous [...]

Lire la suite